Prévention

Les emballages….Trop c’est trop

Les chiffres clés.

Chaque année en France, 90 milliards d’emballages soit 5 millions de tonnes finissent dans nos poubelles. Ils sont pour moitié en plastique et utilisés pour les aliments et les boissons. Les industriels et les supermarchés ont leur part de responsabilité en produisant ces emballages plastiques mais le consommateur peut agir.

Comment agir ?

On peut lutter contre ses habitudes

Choisir le bon emballage. Que ce soit pour du riz, du sucre ou du lait la même marque présente le même produit avec différents emballages. (Lire « L’emballage plastique, une histoire loin de s’arrêter ».). Les emballages les plus simples, les produits concentrés, les grands formats sont généralement moins chers au litre ou au kilogramme.

Réfléchir sur l’utilité d’utiliser un sac en bio plastique au rayon fruits et légumes du supermarché. Parfois, par réflexe nous emballons, une salade, des bananes…inutilement.

Réduire sa consommation d’emballages avec « le faire soi-même ». Cette tendance a débuté par la cuisine, puis les produits d’hygiène et les cosmétiques. Cette tendance du DIY (Do It Yourself) illustre la préoccupation sanitaire au sein des foyers.

On peut également acheter localement chez un producteur, une AMAP ou un jardin d’insertion.

Pourquoi agir ?

Force est de constater que les enjeux sont économiques, financiers, environnementaux. Certains emballages que nous payons à l’achat et lors de son traitement comme déchets sont évitables.