Les petits gestes du quotidien

Les petits gestes anti gaspillage alimentaire

Les chiffres du gaspillage alimentaire en France sont suffisamment explicites pour avoir envie d’agir. Ce sont plus de 20Kg par habitant par an, dont 7 Kg encore emballés.

Ce gaspillage correspond à 240 euros par an/hab. Des gestes simples permettent de réduire ce gaspillage.

Je conçois mes menus en amont

Concevoir ses menus pour la semaine à plusieurs avantages dont celui d’identifier les denrées nécessaires. Cette technique évite la question rituelle du « que mange t’on ce soir? » . Le temps investi dans la conception des menus sera rapidement rentabilisé.

Au niveau diététique, cette technique peux permettre également d’équilibrer les menus.

Le but est de prendre chaque jour de la semaine et de lui assigner un type de plat.

Par exemple:

  • Lundi : Repas en sauce préparer la veille.
  • Mardi : Végétarien
  • Mercredi : Repas qu’adorent les enfants (steak-frites-salade, jambon-purée de pomme de terre…)
  • Jeudi : Poisson / repas végétarien
  • Vendredi : Tartines & Soupe (ou Tartines & Salade en été)
  • Dimanche : Repas en reste ou Pates.

Consulter par ICI la fabrique à menus

Je prépare ma liste de courses.

Cette liste de course peut être établie en fonction des menus, des manques répertoriés dans la semaine. Pour les outils à chacun de voir : feuille de papier, tableur, application de téléphonie mobile...nombre de solutions existent.

Un grand bénéfice de ce petit geste est d’éviter des allers et retours pour les petits oublis.

J’optimise mon réfrigérateur.

Le réfrigérateur est le principal lieu de gaspillage pour différentes raisons. Avant de vous fournir quelques petits gestes, il est bon de rappeler que c’est la circulation d’air froid qui conserve les denrées, il faut donc éviter de le surcharger.

Conservation des fruits et légumes.

Les tomates et le chou ne font pas bon ménage. En effet, certaines variétés de fruits et légumes produisent de l'éthylène, une substance qui accélère leur maturation. C'est le cas des bananes, poires, pêches, pommes et tomates, qui ne doivent donc pas être rangées avec d'autres fruits et légumes, au risque de les faire flétrir voire pourrir !

Utilisez les restes.

Les restes de repas et de pain constituent une part non négligeable du gaspillage alimentaire. Selon les quantités et les habitudes familiales, différentes solutions existent : un repas restes, réutiliser les restes de viandes dans une tourte, une salade composé….de nombreuses solutions existent et des sites de cuisine sont disponible à cet effet. Le pain « dur » peut être cuisiné en pain perdu salé ou sucré, en bruschetta ou servir de panure.

Premier principe, au retour de courses, mettez en avant les denrées les plus urgentes à consommer.

Le froid du réfrigérateur, ralentit la multiplication des bactéries, il est donc capital de le nettoyer régulièrement tous les 2 à 4 semaines.

Pour éviter la propagation des odeurs et des contaminations, il convient de bien emballer les aliments cuits, les fromages et la charcuterie.